Mes dernières lectures {1}

 

tampon-clear-arabesque

 

 

Quatrième de couverture: Jacob et les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine,  changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnées, sur l’île Cainholm.

Informations supplémentairesBayard Editions, 512 pages , 16,90€

 

Mes impressions: 

Ce second tome est toujours d’aussi bonne qualité que son prédécesseur , que ce soit pour son aspect visuel, sa mise en page ou bien  pour la plume de l’auteur. Ce roman est encore parsemé de photos délirantes et effrayantes qui ont su me réjouir!

La couverture donne d’ores et déjà le ton  sombre de ce deuxième tome, où nous retrouvons

Jacob et les enfants particuliers s’enfuyant de l’île Cainholm par la voie maritime avec Miss Pérégrine leur ombrune (femme-oiseau) pour échapper aux  Estres.  Nous les suivons dans plusieurs boucles temporelles à la recherche d’une autre ombrune susceptible de rendre l’apparence humaine à Miss Pérégrine.

Les personnages sont bonifiés dans ce second opus: les pouvoirs de Jacob évoluent, le passé de chaque personnage est évoqué et de nouveaux enfants particuliers débarquent.

Hollow City est une très bonne quête, riche en émotions et en rebondissements avec un énorme retournement de situation à la fin! Je lirai bien évidement le troisième tome et irai voir avec délectation son adaptation au cinéma par mon réalisateur fétiche, Tim Burton.

tampon-clear-arabesque

 Quatrième deCouverture Le premier qui pleure a perdu couverture: Voici les péripéties poignantes et drôles de Junior, un jeune Indien Spokane, né dans une Réserve. Rien ne lui sera épargné – il a été le bébé qui a survécu par miracle, l’enfant dont on se moque et il est désormais l’adolescent qui subit en soupirant coups de poings et coups du sort.

Informations supplémentaires: Edition Albin Michel (Wiz) ; 228 pages ; 14.50€

Mes impressions:
Notre protagoniste, Junior, est un jeune amérindien qui en assez de côtoyer la misère quotidienne de sa tribu: les adultes se réfugient dans l’alcool et les enfants dans la violence. Il décide d’intégrer un lycée de « blancs » en espérant se sortir de ce cercle vicieux. Ses débuts s’avèrent chaotiques: pris pour un traite dans sa Réserve indienne et rejeté par les lycéens américains.

Très beau roman sur les inégalités sociales et économiques entre les amérindiens et les américains .  Les thèmes également abordés  sont  l’identité, l’intégration, l’intolérance et le racisme.

 

tampon-clear-arabesque

Couverture Billie H.Quatrième de couverture: «Une voix lointaine semblait lui chanter qu’un jour viendrait où elle serait la plus belle de Baltimore. Elle aurait des robes en satin. Des bijoux d’or et de pierres précieuses. Et elle habiterait dans une immense maison, avec des fleurs multicolores partout. Ce rêve de petite fille !»

Informations supplémentaires: Edition Rouergue ; 122 pages ; 10€

Mes impressions:

Billie H.est un magnifique  et bouleversant récit biographique sur l’enfance difficile de la célèbre chanteuse de jazz, Bille Holliday.

Nous sommes en 1920, à Baltimore, au sein d’une Amérique ségrégationniste.

Eleanora, jeune fille de couleur noire est abandonnée à l’âge de deux par son père musicien de jazz  et vit seule avec sa mère Saddie qui la délaisse. À l’école,c’est un cauchemar, sa maîtresse ne la supporte pas et les enfants se moquent d’elle. Alors, elle décide d’abandonner l’école, de grandir dans les rues et de peaufiner son caractère.

Après un séjour en maison de redressement, Saddie obligera sa fille à se prostituer dès l’âge de 15 ans.

Malgré une enfance et une adolescence semées d’embûches, Eleanora est courageuse, déterminée, hargneuse. Elle se bat pour vivre et réussir grâce à son don: sa voix.

Roman très bien écrit où chaque phrase à son utilité,  vous ne pouvez qu’avoir envie d’écouter la musique de cette chanteuse en refermant Billie H.

 

tampon-clear-arabesque

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s