Les jumeaux de l’île rouge __Brigitte Peskine {6}

https://i1.wp.com/img.livraddict.com/covers/137/137231/couv8262412.gifCléa et Brice, des jumeaux nés à Madagascar, ont été adoptés par un couple de Français. Seize ans plus tard, si Brice semble bien dans sa peau, Cléa ne sait plus où elle en est: hostile, malheureuse, révoltée par le racisme dont elle se sent victime, elle inquiète ses parents au point que ceux-ci décident, comme une dernière tentative pour l’aider à surmonter son mal-être, de l’envoyer avec son frère passer l’été au pays de sa naissance.

Édition Bayard Jeunesse / 11,50€ / 184 pages ♦

 

 

Même si Brigitte Peskine a déjà écrit plus de vingt-quatre  livres, c’est la première fois que je découvre la plume de cette auteure et sûrement pas la dernière! Son nouvel ouvrage,  Les jumeaux de l’île rouge, paru en septembreest tout simplement une perle!

 

♣♣♣♣♣

 Cléa et Brice sont des jumeaux originaires de Madagascar.  Abandonnés à leur naissance, ils furent adoptés  seize ans plus tôt par un couple de français. Sur l’île rouge, une coutume toujours en vigueur aujourd’hui estime que les jumeaux sont fady, c’est-à-dire maudits, interdits.

Si Brice se sent bien dans sa peau « d’occidental », ce n’est plus le cas de Cléa depuis qu’elle a  fait l’objet d’une insulte raciste. Au fur et à mesure,  Cléa se renferme sur elle-même, ne travaille plus et traîne avec des voyous. Leurs parents décident alors de les envoyer à Madagascar, pays de leur naissance.

Accueillis par la marraine de Cléa , ils découvrent enfin la culture, les traditions et les superstitions Malgaches , bien différentes des nôtres.

« Oui, parce que c’est ça, le choc de Madagascar : le mélange du pire et du meilleur » (p. 31)

Sur l’île rouge,  chacune des 18 ethnies  est commandée par un roi et son Ombiasy ( sorcier et devin, qui fait le lien entre les vivants et les morts). On pratique le Famadihana , c’est-à-dire le retournement de corps. La cérémonie consiste à « déterrer les os des ancêtres, à les envelopper cérémonieusement dans des tissus blancs et frais et à les promener en dansant autour de la tombe avant de les ré-enterrer » ( © Wikipédia).

Cléa, souhaitant que la situation change à l’égard du sort réservé aux jumeaux  prend la décision de se rendre à l’orphelinat de Mananjary, où les paires sont abandonnées par leurs proches. Une longue, périlleuse et éprouvante aventure attend nos deux personnages principaux…

 ♣♣♣♣♣

Magnifique roman choral composé essentiellement de lettres, de mails et de commentaires. La structure de ce livre est très bien ficelée, j’ai cru jusqu’à la dernière page qu’il s’agissait d’un réel témoignage! Finalement, j’ai été très impressionnée et étonnée d’apprendre que cet ouvrage est ‘ »seulement » une fiction!

Grâce aux Jumeaux de l’île rouge ,  j’ai appris énormément de choses sur la culture et le mode de vie mora mora  (vivre sans se précipiter et au jour le jour) des Malgaches. Il y aurait encore tellement à dire sur ce merveilleux roman initiatique, qui nous montre combien il est difficile de faire évoluer les mentalités et les traditions. Il mérite vraiment d’être lu! J’ai d’ailleurs maintenant très envie de découvrir d’autres romans de Brigitte Peskine, tels que L’enfant oublié ou encore Moi, Delphine 13 ans.

 

« Finalement, peu importe d’où on vient et où on vit. C’est en nous que se trouve la seule richesse. » (p. 168)

 Je remercie chaleureusement et les éditions pour ce partenariat!

Publicités

5 réflexions sur “Les jumeaux de l’île rouge __Brigitte Peskine {6}

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s