De haute lutte d’Ambai {12}

dehautelutteEdition Zulma

224 pages / 18 euros

5 février 2015

 

 

 

De haute lutte est un recueil de 4 nouvelles sur le statut de la femme dans l’Inde d’aujourd’hui.

Présentement, la condition des femmes indiennes est considérée comme une des plus difficiles au monde. Dans une société patriarcale et sexiste, leur statut est très restreint : infanticide, mariage arrangé & avec des mineures, violence et harcèlement sexuel sont malheureusement monnaie courante.

La dot des filles, bien qu’interdite par la loi est toujours en vigueur. Elle pèse extrêmement lourd sur les finances des parents. C’est pourquoi, les familles les plus pauvres pratiquent encore l’infanticide ou l’avortement des fœtus féminins.Une dot non payée, entraîne parfois des conséquences funestes sur la jeune mariée comme de la maltraitance. Le divorce reste infiniment rare dans ce pays.

Cependant, il ne faut pas négliger qu’une partie des femmes indiennes ont reçu une éducation plus moderne et elles arrivent à rejeter plus facilement ces contraintes sociales.

tampon-clear-arabesqueJe ne lis que très rarement des nouvelles car je suis souvent déçue par ce genre (à part avec Maupassant et Stefan Zweig of course). Sur les quatre nouvelles de ce recueil, les trois premières m’ont véritablement charmée!

Le manuscrit : Cette première nouvelle montre comment une femme intelligente, forte et ayant reçu une éducation moderne peut se libérer du joug d’un mari alcoolique.  Cette nouvelle forme une boucle. En effet, nous commençons par la réception d’une lettre de commémoration d’un poète célèbre et finissons en connaissant tout de cet homme et de son lien avec nos deux personnages féminins principaux (une mère et sa fille).

Les ailes brisées:  raconte le désenchantement d’être une femme mariée en Inde. Châyâ n’a pas choisi son mari, qui s’avère être extrêmement avare. C’est une femme manipulée, brimée par son époux.Elle passe ses journées à la maison  pour  s’occuper de son mari et de son fils, sans penser à son propre bonheur. Pour se libérer de cette pression, elle s’évade « mentalement » en édictant  des lois imaginaires sur le comportement que les maris devraient adopter avec leur femme. Châyâ prend conscience de sa situation et tente discrètement de se rebeller contre son époux. Elle va même jusqu’à  envisager  le divorce, jusqu’à ce qu’un évènement la rappelle à son triste quotidien…

Et s’il la désiraient parce que l’accès à son corps était gratuit? (p.71)

 

indeDe haute lutte: nouvelle éponyme du recueil, de haute lutte conte la rancœur d’un mari pour sa femme (Cempakam) qui fut l’élève de chant préféré de son père.L’attitude de cet époux envers sa femme est ambigu. D’un côté, il l’a traite comme une moins que rien car il est jaloux du don de sa femme (Il accepte mal l’idée qu’une femme peut être supérieur à un homme) ; mais en même temps, il l’admire et l’aime profondément. De son côté, Cempakam accepte de vivre en retrait par amour.Cependant, vivra t-elle toujours dans son ombre ?

 

 elle était sa propriété au même titre que le sofa et ses coussins. si son mari mourrait on tirerait un trait sur elle (p.79)

tampon-clear-arabesque

Ambai  est l’un des écrivains tamouls les plus influents d’aujourd’hui. Elle est également traductrice et universitaire, récompensée par plusieurs prix. Engagée dans la cause féminine (fondatrice de l’association Sound and Picture Archives for Research on Women), sa plume est poétique et réaliste.

Le seul point négatif que je retiendrais de ce recueil est la découverte à la fin de ma lecture d’un glossaire qui m’aurait été bien utile. Il aurait été pertinent de mettre une table des matières en début de recueil et non à la fin.

Merci à Résultat de recherche d'images pour "masse critique babelio" et aux éditions Résultat de recherche d'images pour "édition zulma logo"  pour cette découverte!

Publicités

3 réflexions sur “De haute lutte d’Ambai {12}

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s