Vengeance d’Anastasia Davidson {39}

vengeance mini

Anastasia, une jeune femme indépendante et non-conformiste, sort avec Franck, le guitariste d’un groupe de musique. Lorsque ce dernier se fait enlever par le Killer, le roi des zombies, Anastasia devient folle de rage et jure de se venger. Elle rejoint les RockDevils, un gang de tueurs de zombies, et c’est armée jusqu’aux dents qu’elle entame une chasse à l’homme à travers les États-Unis. De la Californie au Nevada, un verre de whisky à la main et une mitraillette dans l’autre, elle part pour une aventure qui promet d’être… saignante !

Édition du Panthéon/240 pages/19,90€

Hello!

Aujourd’hui je vous propose de découvrir un autre premier roman, toujours publié chez les éditions du Panthéon. Il s’agit de Vengeance d’ Anastasia Davidson. Alors, de quoi parle ce roman.
Sur fond de road trip à travers les États-Unis, Vengeance relate la quête vengeresse d’Anastasia.
laurierAnastasia est présentée comme une jeune femme indépendante travaillant pour une radio locale d’Oakland (Californie) spécialisée dans le rock. Grâce à son job, elle peut interviewer des groupes et c’est ce qui se produit au début du roman avec le groupe des Meets, un groupe de punk rock composé de 4 membres: Arthur, Franck, Michael et Mark.
Après cet entretien, Ana et Franck se rendent dans le bar du coin afin de faire plus ample connaissance, mais le déroulement de la soirée ne se passe pas comme prévu puisqu’ Ana se fait agresser par un inconnu. Au lieu de l’emmener à l’hôpital, Franck la ramène chez lui pour la soigner. Il profite de l’occasion pour révéler à Ana leur passé commun, deux ans plus tôt, avant qu’elle ne devienne amnésique par une attaque similaire.
Ensuite, le livre dérive dans un tout autre univers…celui des ZOMBIES!! Attendez vous à une Anastasia « badass », des amis loyaux pour l’accompagner dans sa quête de sauvetage du monde et des gros méchants pour l’en empêcher.
laurierMalheureusement, comme pour l’envolée ,ce roman n’a pas su répondre à mes attentes… J’ai trouvé l’histoire un peu tiré par les cheveux, on passe d’un monde totalement normal à un univers apocalyptique envahit par des zombies. Afin de rendre l’histoire plus crédible, il aurait fallu disséminer dès le départ des éléments surnaturels.
De plus, je trouve qu’il y a beaucoup de complications narratives inutiles dans le récit, comme par exemple l’amnésie de notre personnage principal. A contrario, l’auteure prend également beaucoup de raccourcis et de facilités narratives qui rendent parfois le récit incohérent ou maladroit. Par exemple, lorsqu’ Ana retourne dans sa ville natale pour 1 journée , elle revoit, comme par hasard, son père après 10 ans d’absence…
Il existe également un problème au niveau de la dynamique du récit. Il y a certes beaucoup d’actions mais sans pour autant rendre l’histoire palpitante car le schéma narratif est très répétitif.
Un dernier aspect que j’ai estimé étrange est le fait que l’auteure et le personnage principal est le même prénom… Étant donné qu’il est très peu probable que ce roman soit autobiographique (à moins que vous ayez déjà croisé des zombies…), je ne comprends pas le but recherché par l’écrivaine.
laurierEn bref, Vengeance n’est pas un mauvais livre car j’ai pris plaisir à le lire, mais je pense qu’il a besoin d’être retravaillé, surtout si un deuxième tome se profile.

Je remercie chaleureusement logo panthéon pour ce partenariat!

Publicités

4 réflexions sur “Vengeance d’Anastasia Davidson {39}

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s