Retour à My Lai- Dominique Legrand {41}

Afficher l'image d'origine

Franck Palmer se trouvait à My Lai le 16 mars 1968, quand la compagnie Charlie, ivre de violence et de sauvagerie, a décimé plus de 500 civils. Il a tout perdu : son fils, sa femme, son avenir de professeur d’histoire. Sa vie entière a disparu, noyée dans l’lacool et le souvenir de ce village du Vietnam, où il a laissé sa raison et son innocence. Depuis, hanté par cette journée, il tente de survivre dans l’Amérique d’aujourd’hui.

 

Édition du Castor Astral/192 pages/ 17 euros

 

 

Si vous avez lu mes favoris du mois d’août, vous savez que cet été j’ai eu la chance de participer à la première édition du prix littéraire Hors concours. Grâce auquel j’ai pu découvrir ce roman et le demander par la suite au édition du Castor Astral en service presse. Je les remercie infiniment pour ce partenariat!laurierRoman de cette rentrée littéraire, Retour à My Lai décrit à travers un vétéran de la guerre du Vietnam, les symptômes de stress post-traumatique qui se manifestent chez certains soldats revenus de guerre. Les symptômes sont variés: cauchemars, évitement affectif, dépression, idée suicidaire ou encore trouble de la personnalité.
laurierLe personnage principal, Franck Palmer avait une vie parfaite: enseignant d’histoire à l’université, une femme avec qui il était en parfait accord et un jeune fils. À cause de cette guerre sa vie vole en éclat.
Cette guerre (1955-1975) opposa la République démocratique du Viêt Nam (le Nord) soutenue par les pays communistes de l’Est ( URSS, Pologne, Roumanie,…) ainsi que la Chine et le Viet Cong contre la République du Viêt Nam (le Sud) soutenue par les États-Unis (et minoritairement par l’Australie, la Corée du Sud, la Thaïlande et les Philippines).
Franck revient traumatisé par les horreurs perpétrées sans raison valable par ses compatriotes américains et plus particulièrement celles du 16 mars 1968. Cette journée correspond au massacre de plus de 500 civils dans la ville de My Lai (tueries et viols d’enfants et de femmes).
Ce crime de guerre fut stoppé grâce au chef d’équipe d’un hélicoptère d’observation (Hugh C. Thompson) et grâce à ses coéquipiers. Les américains ont longtemps vécu dans l’ignorance des actes odieux commis par leur armée. Ce massacre a été dévoilé seulement un an et demi plus tard à travers les photos de Ronald Haeberle
« négation de tout sentiment humain, la folie meurtrière et la cruauté absolue envers son prochain » (p 174)
Après cette « expérience », Franck n’a plus de raison de vivre. Pour lui, il est mort au Vietnam. D’ailleurs, il ne reviendra qu’une seule fois dans ce pays, afin d’assister à une cérémonie rendant hommage aux victimes. Il partira quelque peu apaisé, mais je vous laisse découvrir pourquoi.
laurierRetour à My Lai fonctionne sous forme de flashback. Nous découvrons à la fois le passé de Franck à travers les évènements historiques de la guerre du Vietnam ainsi que sa vie actuelle en Amérique. Le personnage principal est bien construit.
J’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur le massacre de My Lai ainsi que sur les symptômes de stress post-traumatique. Cependant, pour plus d’approfondissement, j’aurais aimé avoir plus d’explication sur la guerre en elle-même. L’écriture de Dominique Legrand est très agréable, j’ai été happée dès la première page du roman et c’est avec grand plaisir que je lirai son prochain ouvrage.  Enfin, les émotions sont au rendez-vous, les passages descriptifs du massacre sont difficiles à lire, âmes sensibles s’abstenir!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s